Piana Corse voyage blog clioandco tourisme

S’IMMERGER DANS LA CULTURE CORSE

 LECTURE CORSE

Le Sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari, prix Goncourt en 2012. Autour de réflexions philosophiques, l’écrivain corse dépeint les scènes de vie d’un village corse reculé. Deux étudiants rentrent au pays reprendre la gérance d’un bar local. Leurs doutes, tourments et espérances déçues finiront par causer leur perte.

Murtoriu – Ballade des innocents de Marc Biancarelli. Ce roman traduit du corse, nous invite à réfléchir notamment sur une Corse en mutation.

Tempi fà – Arts et traditions populaires. Le répertoire essentiel et inédit des usages, savoir-faire et métiers de la Corse rurale.

MUSIQUES CORSES

Attila des Chjami Aghjalesi.
Sinfunia nustrale du groupe Canta U Populu Corsu. Cette chanson est largement inspirée de la très belle chanson irlandaise des Wolfe tones. Je me souviens l’avoir entendu dans un bar quand j’étais expatriée, un beau moment !
Corsica de Petru Guelfucci.
A Palatina de Canta U Populu Corsu (l’air que j’ai dans la tête toute la journée 🤭).
Diu vi salve Regina, l’hymne corse.
Petit papa Noël ou encore l’Ajacienne de Tino Rossi. Et oui ! Le célèbre chanteur de Petit papa Noël était ajaccien 🎅.

FILMS CORSES

L’enquête corse, la célèbre comédie avec Jean Reno et Christian Clavier.

Colomba, film de 1948. Le thème porte sur la Vendetta. Le film est inspiré du livre de Prosper Mérimée.

Une vie violente. Il fait partie de l’un de mes films préférés. On est plongé au cœur du nationalisme corse à la toute fin des années 1990. L’histoire est inspirée de Nicolas Montigny, jeune militant nationaliste corse.

CUISINE CORSE

Je vous invite à consulter ma page dédiée à la cuisine corse si vous avez envie de tester des recettes. J’ai aussi écrit un article sur quelles spécialités manger lors de votre séjour en Corse.

cors guide pratique que ramener que manger informations utiles

Blog voyage Clioandco slow travel Alta Rocca montagne - corse guide pratique

L’ESSENTIEL POUR VOTRE VOYAGE EN CORSE

LANGUES PARLÉES

Français, corse.

Pour en savoir plus sur le corse et connaître quelques expressions et mots utiles, je vous invite à consulter mon article dédié.

SAISON

La meilleure saison pour partir en Corse reste entre juin et septembre.
Trois compagnies maritimes : la Méridionale (ma préférée), la Corsica Linea et la Corsica Ferries.
Deux compagnies aériennes en hiver : Air Corsica avec Air France. Des low cost desservent la Corse à partir des beaux jours, jusqu’en automne.

FORMALITÉS

Pas de formalités particulières pour les ressortissants de l’UE et la Suisse.
Vous pouvez partir avec votre permis de conduire ou carte d’identité ou passeport. Il est possible de vous faire contrôler par la douane lors de votre arrivée par bateau ou par avion.

SOURCES UTILES

Le journal quotidien s’appelle Corse Matin.

Pour les actualités télévisées, il vous faudra appuyer sur le bouton 3 de la télécommande pour regarder France 3 Corse ViaStella.

Le site officiel de l’Office de Tourisme de la Corse s’appelle Visit Corsica.

QUE RAMENER

Il y a tant à ramener de votre voyage en Corse : corail, bières, charcuterie, vêtements corses, produits de beauté, ect. Je vous détaille tout ici. Si vous prenez l’avion, vous pouvez d’ailleurs passer des produits alimentaires avec vous en cabine sous plusieurs conditions. Je vous détaille tout dans cet article.

QUELQUES TRADITIONS

En Avril, lors du Vendredi saint pour assister au Catenacciu à Sartène. Je vous en dis un peu plus dans mon article sur les lieux incontournables en Corse.

En août, autour du 15, pour revivre les journées Napoléoniennes à Ajaccio.

HÉBERGEMENT

Le logement en Corse reste un budget. Pour les hôtels, vous avez l’embarras du choix. Il existe d’ailleurs de magnifiques hôtels en Corse, par exemple Le Belvédère à Porto-Vecchio pour ne citer que lui.

Les campings et club vacances sont beaucoup plus accessibles que les hôtels. Pour les Airbnb, cela dépend.

De mon côté j’ai tendance à privilégier mes nuits en B&B ou gîtes afin de pouvoir s’imprégner de la culture corse et pouvoir échanger avec les locaux.

TRANSPORT

Voiture – Les voitures de locations vous mèneront partout. N’hésitez pas à réserver bien à l’avance, les prix augmentant vite. Au sujet de la route, soyez prudent ! Et, si vous voyez qu’un Corse veut vous doubler en montagne, par pitié, rabattez-vous dès que vous le pouvez et laissez le passer 😉.

Autocars & bus – Plusieurs compagnies d’autocars relient les villes et villages : Ollandini, Eurocorse voyages, autocars Ricci, etc. La compagnie à emprunter dépendra de votre destination. En ville, vous pouvez emprunter le bus.

Train – Laisser vous emporter par le trinighellu. De beaux paysages à la clé !

Vélo – Privilégiez la mobilité douce avec le vélo. Appebike, 1er service de mobilité durable en Corse, vous permet de louer des vélos électriques à proximité des hôtels.

PAIEMENT

La monnaie est l’Euro.

Les distributeurs de billets sont disponibles en ville. Toutefois en montagne, dans les zones reculées, ils sont beaucoup plus parsemés. Les cartes bleues ne sont pas acceptées partout. Mon conseil : prévoyez toujours du liquide.

Laisser un pourboire est toujours bien vu si le service est agréable. C’est ancré dans la culture. Vous retrouvez aussi, comme en Irlande, le principe des tournées au bar.

CAFÉS, BARS ET RESTAURANTS

En général, les bars, pailottes et restaurants sont ouverts jusqu’à tard le soir. Surtout en été. En période estivale n’oubliez pas de réserver à l’avance ! Les restaurants ne sont pas  forcément « donnés », les restaurateurs profitant du tourisme estival. Ils augmentent souvent les prix à l’approche de l’été d’ailleurs.
Ma paillote préférée sur Ajaccio : Nepture plage. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon city guide sur Ajaccio.

PRÉCAUTIONS

Les embouteillages sont chose courante en Corse, notamment en plein été et lors des heures de pointes à l’approche des grandes villes.

N’oubliez pas de prévoir un bon GPS, surtout si vous allez vadrouiller en montage. Malheureusement, il se peut que vous tombiez sur des panneaux barrés en langue française, ne restant que le corse pour la lecture. Ou des fois, rien du tout.

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.