Road trip à Jericoacoara, paradis des hippies brésiliens

Après nos 2 jours à Barra Grande au sud de Salvador de Bahia, on a filé plus au nord. Notre destination ? Jericoacoara, le paradis des hippies et des animaux (en vagabondage, comme en Corse)

Que voir ? Que faire ? Retour sur notre itinéraire pour vous donner tous nos conseils et vous partager nos découvertes dans cette petite station balnéaire, qui, il y a 5 ans, était encore vierge de tout.

Jericoacoara, comment s’y rendre depuis Fortaleza ?

On a débarqué à l’aéroport de Fortaleza pour aller à Jericoacoara. Voici les 3 principaux modes de transports pour s’y rendre :
  • Le 4×4 (4h). On a opté pour celui-ci !
  • Le bus (6h). La compagnie est Fretcar et le prix d’environ 40 reais, soit 10 euros
  • La location d’une voiture. Assez pratique mais vous devrez la laisser à l’entrée du parc qui entoure le village de Jericoacoara. Impossible d’entrer dans le village car il est situé au coeur du parc national. Les 4×4 et habitués passent soit le long de la plage, soit dans les dunes de sable pour y accéder

 

La Jeep : conseils et infos pratiques

Dans le hall d’arrivée de l’aéroport, les transporteurs attendent avec des pancartes. On a débarqué à 9h30 et une personne se trouvait là. On a eu de la chance ! D’ailleurs, on a pu diviser le prix par 4 car on a fait le trajet avec 2 autres personnes. Comme ils attendaient depuis 1h à l’aéroport pour faire baisser le prix, on a payé 300 reais pour 2. Sinon, le prix du transport est d’environ 600 reais.

Je vous conseille d’écrire aux transporteurs en avance pour réserver le trajet. Toutes les infos sont en bas de page dans l’onglet « La Jeep ».

Le village de Jericoacoara

A l’origine, Jericoacoara dit « Jeri » est un village de pêcheurs. Aujourd’hui, ce petit village est devenu une station balnéaire qui, pour le moment, reste à taille humaine.

Le village de Jericoacoara, Ceara, Brésil

Le village de Jericoacoara, Ceara, Brésil

Presque aucune voiture n’y circule. Les routes ensablées lui confèrent un charme d’antan avec les ânes, vaches et chevaux qui s’y baladent en toute liberté. A la nuit tombée, les ruelles à l’écart du centre ville sont peu éclairées et il n’est pas rare de croiser un âne couché en plein milieu de la route ou une vache qui broute tranquillement.

L’endroit est très prisé par les touristes. Déserts, lagons d’eau douce, dunes de sable blanc, grandes plages, vertes collines et falaises se dessinent autour du village. Jericoacoara est un petit coin de paradis ! Jugez vous-même 🙂

Vue sur les dunes à Jericoacoara, Ceara, Brésil

Jericoacoara, Ceara, Brésil. Les dunes de sable et les lagons

Jericoacoara, Ceara, Brésil. Dans les collines

 

Que faire ? Où manger ? Où loger ? 

En plus de vous donner des activités sympas à faire sur Jericoacoara, vous trouverez un focus pratique sur la visite de la Lagoa do Paraíso, la carte postale de Jeri, à savoir les fameux hamacs disposés dans l’eau cristalline !

Quelles activités ?

  • Se promener à cheval sur les dunes

Vous ne pourrez pas manquer nos amis aux sabots ! En vous dirigeant vers la dune de Pôr-do-Sol, plusieurs chevaux sont placés près des arbres, à l’ombre. La balade dure 1h pour 30 reais soit moins de 10 euros.

Balade à cheval, Jericoacoara, Ceara, Brésil

 

  • Admirer le coucher du soleil depuis la dune de Pôr-do-Sol

C’est un véritable rituel à Jeri. En plus, si vous avez de la chance vous pourrez voir les brésiliens faire de la capoeira sur la célèbre dune tout en dégustant une caipirinha ! D’ailleurs, pour la petite info, la dune de Pôr-do-Sol avance chaque année de 10 à 20 mètres vers l’océan, avec l’action du vent !

coucher de soleil, Jericoacoara, Ceara, Brésil

La dune de Pôr-do-Sol et kitesurf, Jericoacoara, Ceara, Brésil

Dune de Pôr-do-Sol, Jericoacoara, Ceara, Brésil

Petit conseil : avant de vous poser, n’hésitez pas à marcher plus loin sur les dunes de sable. C’est sublime ! Vous pourrez peut-être rencontrer des pêcheurs et quelques copains !

Promenade dans les dunes, Jericoacoara, Ceara, Brésil

Promenade dans les dunes et bateau, Jericoacoara, Ceara, Brésil

 

  • Prendre un cours de surf ou encore de Kitesurf

Rien de plus simple dans Jeri pour trouver des écoles de surf et pouvoir commencer à pratiquer ce joli sport. N’hésitez pas à comparer les prix, mais pour 1h30 de surf, vous devez payer environ 70 reais soit 15 euros. De notre côté, on à pris le cours de surf avec le gérant de la maison dans laquelle on résidait (je vous en parle plus bas).

Cours de surf à Jericoacoara, Brésil

 

  • Pratiquer le Skibunda sur les dunes

Parmi les autres activités possibles de faire à Jericoacoara, pensez au « Skibunda » (ski-fesses) sur de hautes dunes. Nous n’en avons pas fait mais renseignez-vous car apparemment ça vaut le coup !

Les dunes de sable, Jericoacoara, Ceara, Brésil

 

  • S’essayer au buggy sur les dunes de sable

Pour 300 reais, soit 75 euros, vous pouvez louer un buggy, accompagnés d’un moniteur. On a délaissé cette activité à Jeri car on a préféré louer le quad à Barra Grande (sud de Salvador) en arpentant l’île en toute liberté.

 

  • Randonner jusqu’à la Pedra Furada via les dunes de sables

La Pedra Furada se situe près de la plage das Conchas. Comme son nom l’indique, c’est une pierre trouée. Jericoacoara en a fait une de ses activités touristiques principales.

 

On a été un peu déçus car sur les affiches touristiques, la pierre semble vraiment très grande, mais elle est à taille humaine. Il y a pas mal de monde aussi, mais l’excursion reste à faire. Le chemin pour y aller est super sympa car on a vue sur la mer ainsi que sur le parc national de Jeri. On y accède depuis la plage Malhada, puis en suivant le chemin en bord de falaises, le long de la côte atlantique.

De notre côté on s’est un peu perdus car on est partis randonner depuis l’entrée du village. Tout d’abord, on est passés en plein milieu des dunes et des collines. D’ailleurs, on a croisé des troupeaux de chèvres et d’ânes ! C’était vraiment sympa et tous les chemins mènent vers la côte 😉 D’ailleurs ça m’a un peu fait penser à l’Irlande sauvage !

Balada à Jericoacoara, Ceara, Brésil. Encore des ânes !

Balada à Jericoacoara, Ceara, Brésil. Des chevres

 

Les dunes de sables. Jericoacoara, Ceara, Brésil.

 

Focus sur la visite de la Lagoa do Paraíso

Pour vous y rendre il suffit d’aller dans la Rua Principal. Vous verrez les 4×4 en stationnement. Accrochez-vous bien car ça secoue 😉

Le 4×4 va s’arrêter en premier à l’Alchymist Beach Club. L’endroit est magnifique, mais reste « cher » et bondé. Depuis peu de temps, pour y accéder, il faut payer l’entrée (25 reais) ainsi que les transats, hamacs en plus des consommations.

Mon conseil ? Descendre au deuxième stop. Au restaurant de plage Nova Esperança. L’endroit est certes moins joli, mais l’entrée est gratuite comme s’asseoir à une table les pieds dans l’eau et utiliser les hamacs.

Comme souvent au Brésil, des marchands ambulants vont vous accoster. Si vous n’êtes pas intéressés, n’hésitez pas à dire non fermement pour qu’ils vous laissent tranquilles sinon vous ne vous en sortez pas. Personnellement, je disais non d’entrée et n’hésitais pas à dire que je n’avais pas d’argent liquide !

La Lagoa Paraisus avec des hamacs, Jericoacoara Brésil

Dans le hamac à la Lagoa Paraisus, Jericoacoara Brésil

Le tour du propriétaire fait, n’hésitez pas à longer la Lagoa dans le sens contraire (quand vous arrivez au restau c’est sur votre gauche). Ainsi vous allez pouvoir profiter d’une jolie balade et arriver à L’Alchymist Beach Club. On s’est posés juste à côté puis on s’est baignés tranquillement 🙂 Ensuite, on est entrés dans le complexe facilement et on est repartis depuis cet endroit !

Je ne sais pas si dans quelques années ils mettront des vigiles, mais pour le moment c’est facile d’accès !

 

La Lagoa do Paraiso, Jericoacoara, Brésil

La Lagoa do Paraiso, Jericoacoara, Brésil

Où manger ?

Pour trouver des bons plats notamment locaux, pas chers et faits avec amour, direction les petites ruelles (Rua do Forró par exemple) dans des restaurants qui servent les « Prato Feito » (des plats simples et nourrissants).

En plus des stands de rues, situés dans la rue São Francisco, parallèle à la Rua Principal, voici quelques petits restaurants sympas :

  • Escondidinho restaurante et restaurante da Nega. Ils servent notamment des « prato feito » pour moins de 20 reais
  • Brasileiro restaurante e peixara. Situé à l’angle de la rue, juste à côté du magasin Mangrove. Ils servent du poisson entier et frais accompagné de légumes brésiliens

Où loger ?

On a tellement adoré notre logement que je suis obligée de vous en parler ! Je vous recommande les yeux fermés la Villa Matti. On a loué la spacieuse chambre double avec salle de bain à l’italienne et terrasse, pour seulement 16 euros par nuit car on y était en saison creuse. Sinon, le prix de la chambre est de 29 euros ! Du luxe à petit prix. Vous pouvez réserver via Booking ou Airbnb.

L’emplacement est idéal parce que la villa est située à 5 minutes à pied du centre-ville. En plus elle est à 2 minutes de la dune de Pôr-do-Sol.

Villa Mati, Jericoacoara Brésil. Crédit photo @villa Mati

 

Villa Mati, Jericoacoara Brésil. Crédit photo @villa Mati

 

Pour le petit déjeuner, il faut rajouter un supplément (15 reais). Il est très complet et tout est fait-maison.

 

Bianca, jeune professionnelle de Sao Paulo, gère la maison comme une reine et est de très bon conseil. N’hésitez pas à la solliciter !

A noter : paiement en cash, sinon 10% s’appliqueront.

 

 

Verdict ?

Jericoacoara dans la région du Ceara au Brésil

 

Jericoacoara est un très joli village dans lequel j’ai aimé me balader ! Les animaux y sont rois, malgré le fait qu’il y ait du monde. C’est vraiment sympa de pouvoir les voir gambader à travers la ville.

Il y a 5 ans, le village de Jericoacora était encore désert. Aujourd’hui, il prend des allures de station balnéaire. Je pense que d’ici 10 ans le coin aura bien changé ! Il reste à voir, ne serait-ce que pour admirer les merveilles de la nature que le parc national offre. En couple, en famille ou entre amis, les activités proposées sont nombreuses et il y en a pour tous les goûts !

 

  • Depuis la France, la nouvelle compagnie d’air France, JOON propose des vols pour Fortaleza, afin de se rendre ensuite à Jericoacoara
  • Depuis le Brésil, vous avez des vols internes avec la compagnie gol notamment. En plus de Gol, il y a Latam airlines (j’ai préféré Gol car sur Latam les avions ont l’air un peu vieux et bougent pas mal)
Pour ne pas avoir de mauvaises surprises en arrivant à l’aéroport, surtout si vous arrivez tard, je vous conseille de réserver les jeeps ! Souvent dans les pousadas, ils proposent ce service lors de la réservation. Tête en l’air, j’ai jeté les cartes de mes 2 contacts, mais voici ce site qui recense une grande partie des transporteurs 4×4.

Je vous invite à retirer de l’argent avant d’arriver à Jericoacoara. Le village est équipé de 2 petites caisses tenues par des agents. Le temps d’attente pour retirer peut être très long car la plupart des brésiliens paient leurs factures à la banque. De plus, ça ferme à 16h !

  • Le village de Guajiru est un village de pêcheur non loin de Jeri.
  • Le circuit vers Tatajuba pour aller voir les hippocampes !

 

commodo vel, commodo efficitur. adipiscing dolor fringilla Praesent ultricies at