10 choses qui créent la surprise au Brésil

Au Brésil, les habitudes changent tout autant que la façon de vivre. Certaines choses qui paraissent banales en France, peuvent vite devenir insolites pour un français qui découvre le Brésil. Alors qu’est-ce qui créé la surprise dans le plus grand pays d’Amérique du sud ? J’ai listé pour vous 10 choses qui m’ont marquées dès mon arrivée à Rio !

 

1. Bye bye le papier dans les toilettes 

Qu’on se le dise, jeter le papier dans les toilettes est un luxe ! Au Brésil, le papier se met dans la poubelle que l’on soit chez soi ou au restaurant. Le système de canalisation au Brésil, comme dans beaucoup de pays d’Amérique du Sud, n’est pas optimal et jeter le papier à chaque fois dans les toilettes reviendrait à les boucher ! Bonjour les soucis après… Au début, c’est un peu difficile, des fois on oublie car on a le réflexe européen mais on s’y habitue vite 😉

 

2. L’eau du robinet

Tout comme jeter le papier aux toilettes, boire l’eau du robinet est chez nous chose courante. Au Brésil, l’eau doit être filtrée avant d’être bue, donc on la transfère dans une machine spéciale qui permet de nous donner une eau potable.
On s’y habitue également ! Le réflexe « je prends de l’eau du robinet car j’ai soif » doit être vite changé 😉

D’ailleurs, où est l’eau chaude ? Les robinets n’ont pas d’eau chaude, seulement une sortie d’eau froide. Il faut donc bien frotter quand on fait la vaisselle !

 

3. Adieu le Topless

Le topless est interdit sur les plages brésiliennes. Mais quand on voit les maillots de bain des brésiliennes, qui sont hyper échancrés, on se demande quand même pourquoi c’est interdit de montrer ses seins 😉

 

4. On partage la bière

Rassurez vous, on ne partage pas la canette ! On opte en fait pour une grande bouteille de 600 ml à partager avec ses amis, c’est plus convivial. Au Brésil, le partage est une notion importante. Aussi, dans certains bars plusieurs bouteilles peuvent être apportées dans un seau à glace et on ne paie que celles consommées.

 

5. On prend sa canga pour aller à la plage

La canga, c’est le paréo et il fait office de serviette de plage. Léger et facile à transporter, les brésiliens n’utilisent que les cangas pour s’allonger… et se sécher ! Mais que vont dire nos amis tahitiens ?

 

6. Le rayon havaianas au supermarché 

Avis aux fashionistas : la célèbre marque de tongs brésiliennes se retrouve même au supermarché pour la modique somme de 5 euros ! Je crois qu’on peut appeler ça un bon plan 😉

 

7. On pèse ses assiettes au restaurant

Du style buffet, les restaurants au kilo sont très populaires au Brésil. Le principe ? On remplit son assiette de viande, poisson, salade et de pleins de mets succulents, puis on la pèse. Le prix à payer sera celui affiché sur la balance ! Pour les plus gourmands, vous pouvez même avoir un prix fixe pour manger à gogo !

 

8. On mange dans la rue

Manger à Paris dans la rue ? Oh mon Dieu, jamais ! Ici on peut acheter à manger partout, et même dans la rue ! Des petits stands proposent toute sorte de bouffe de rue notamment des grillades, des spécialités typiques brésiliennes telles que les galettes de tapioca, pastéis et même des spécialités libanaises comme des kibes et des esfihas !

 

9. Açaí açaí !

L’açaí est une espèce de palmier propre à l’Amérique du Sud.  En français on l’appelle le palmier pinot. Ses fruits également appelés açaí ressemblent à des myrtilles. Les baies sont à consommer dans les 48h, donc il est habituel de les congeler pour les conserver. Les vendeurs proposent ainsi des bols d’açaí glacés, à déguster seul ou avec des accompagnements tels que banane, fraise, granola et même du lait en poudre ! Il est très riche en énergie et c’est d’ailleurs le fruit qui contient le plus d’antioxydant, loin devant la baie de Goji !

 

10. De la viande à gogo dans les Churrasqueiras

Le concept vient d’argentine mais s’est vite popularisé au Brésil ! Ce sont des restaurants dans lesquels on mange de la viande à volonté, mais servie d’une façon particulière. Cœur de poulet, picanha, côte de bœuf, porc, agneau, bœuf mozzarella… tout y est pour le plus grand plaisir des carnivores !

Comment ça se passe ? On dispose d’un petit carton à 2 faces : une verte avec écrit « sim por favor » (oui s’il vous plait) et une noire « não» (non). Quand on veut de la viande, il suffit de retourner le carton sur le côté face verte et les serveurs passent chacun à tour de rôle avec des viandes différentes pour vous servir !

 

En accompagnement, on a opté pour un buffet froid à volonté mais ils proposaient aussi des mets chauds. Bref, on s’est régalé et tout ca pour un prix très accessible pour un européen (25 € par personne).

 

Et vous, le Brésil, vous connaissez ? Qu’est-ce qui vous a marqué ? Etes-vous prêts pour aller y faire un tour si vous ne connaissez pas encore ? Dites-moi tout 🙂

 

 

adipiscing felis elementum Donec ut Lorem