Découvrir Innsbruck : que voir et que faire le temps d’un weekend ?

Autriche-Innsbruck-clioandco-blog-voyage-decouvrir-tyrol-montagne.

INNSBRUCK, CAPITALE DU TYROL 

C’est parti pour une visite d’Innsbruck ! Nichée au cœur du Tyrol autrichien, la ville fait partie des destinations nature idéales si vous aimez les activités liées à la montagne. Si vous aimez l’histoire, pas d’inquiétude : l’Empereur Maximilien 1er a fait en sorte de rendre Innsbruck incroyable !


Pour saisir toute la grandeur de la ville, il est intéressant de revenir à l’histoire de la dynastie des Hasbourg qui régna pendant 800 ans sur l’Europe. Au 16ᵉ siècle, l’Empereur Maximilien 1er contribua grandement à l’essor de la ville et plus globalement à la gloire du Saint-Empire romain germanique.

 

Il fit d’Innsbruck le centre de son Empire en y installant notamment son lieu de résidence. Mais Pourquoi Innsbruck ? Notre ami Maximilien, comme beaucoup d’entre nous, était un amoureux de la nature et il adorait se balader sur les sommets du Tyrol (et chasser aussi le chamois) !

 

 

LES INCONTOURNABLES D’INNSBRUCK

 

LE PETIT TOIT D’OR

Pas besoin de regarder les brochures touristiques ni les photos sur internet pour comprendre que vous passez à côté du Petit Toit d’or 😉 ! Le Petit Toit d’or détonne avec l’architecture médiévale de la ville encore aujourd’hui. Alors imaginez à l’époque…

 

Ce chef-d’œuvre résulte de la volonté de l’Empereur de faire état de sa richesse et de son prestige. Et pour ce faire, il fit construire ce « balcon », qui lui permettait d’avoir une vue imprenable sur la place. Le Petit Toit d’or est recouvert de 2 657 bardeaux de cuivre dorés à l’or fin ! 👉 Vous pouvez visiter le musée 

 

L’ÉGLISE IMPÉRIALE DU PALAIS IMPÉRIAL

Là encore, toute la grandeur de Maximilien 1er se dévoile. Souhaitant laisser des traces de son passage, il demanda la construction d’un mausolée. Toutefois, personne ne repose dans le gigantesque tombeau !

 

L’Église Impériale devait accueillir ce tombeau, mais l’Église ne fut construite que 40 ans après sa mort. L’Empereur est donc enterré dans la dans la chapelle Saint-Georges dans le château de Wiener Neustadt, au sud de Vienne.

 

Les Innsbruckois nomment ce lieu, « l’église des bonshommes noirs ». 28 statues de bronze viellent sur le tombeau vide.

👉 Eglise – Plus d’info   |   👉 Palais – Plus d’info

 

 

LE CHÂTEAU D’AMBRAS

Il se situe un peu en retrait de la ville. N’hésitez pas à faire un tour autour du château, c’est très agréable de se balader dans les jardins ! Le château est une ancienne forteresse médiévale qui fut transformée en un château de style Renaissance au 16e siècle.

 

Le château d’Ambras vaut également la visite puisque l’on y apprend beaucoup de choses sur les résidents de l’époque dont l’Archiduc Ferdinand II. Le château est aujourd’hui un musée qui expose diverses collections : armures, tableaux, statues, collections de table….

La star du château est sans conteste la magnifique salle espagnole. La richesse des matériaux fait de cette salle un lieu de réception unique, à l’époque et encore aujourd’hui ! 👉 Plus d’info

 

 

FLÂNER DANS LA VIEILLE VILLE…

J’ai adoré me balader au cœur de la vieille ville d’Innsbruck qui compose avec des maisons à l’architecture colorée et baroque. De belles enseignes sont visibles depuis la rue et font d’Innsbruck une ville figée dans le temps. N’hésitez pas aussi à vous rendre au marché couvert, Markthall, également qui propose de beaux produits.

 

 

 

PUIS, PRENDRE DE L’ALTITUDE POUR ADMIRER INNSBRUCK ET RENCONTRER ROBERT, LE MOUTON DU TYROL

Innsbruck est prisée par les amoureux de la nature en toute saison. En 30 minutes, il est possible de rejoindre les montagnes tyroliennes et s’adonner à la pratique de ses sports favoris ! Randonner, faire du vélo, skier, faire de l’escalade, faire du trail running… vous avez l’embarras du choix !

 

J’ai choisi d’aller admirer le panorama tyrolien et la ville depuis le point de vue le plus élevé d’Innbruck, le sommet Hafelekar qui culmine à 2 300 mètres.

🚠 Pour cela, vous pouvez emprunter le funiculaire vers la station de Huungerburg depuis le centre-ville : Nordkette Cable Car. Ensuite, il faut emprunter le premier téléphérique qui monte jusqu’à 1 905 mètres d’altitude jusqu’à la station Seegrube. Les derniers mètres se font en empruntant le second téléphérique jusqu’à la station Hafelekar située à 2 256 mètres d’altitude. 

Ce voyage urbain vous fera découvrir la nature et la ville autrichienne sous toutes ses coutures !

 

🕒 Entre 30 et 40 minutes.
⚠️ Mieux vaut y aller tôt, car pour redescendre cela risque de prendre un petit moment si vous êtes en « heure de pointe »


Une fois là-haut vous pouvez commencer à randonner dans ce magnifique paysage alpin ou tout simplement vous promener et rencontrer Robert 😉

 

Robert appartient à l’espèce endémique des moutons du Tyrol. L’espèce se caractérise par de longues oreilles pendantes. Elle peut donner jusqu’à 5 kg de laine par an. On le trouve à plus de 2 000 mètres d’altitude du côté autrichien et italien.

 

 

 

QUE MANGER EN AUTRICHE ? RETROUVEZ LES ADRESSES QUE J’AI TESTÉES

Je me suis régalée en Autriche avec des spécialités très « montagne » ! Je vous en donne quelques une :

  • Les Kaspressknödel sont des boulettes pressées à plat à base de pain et de fromage

 

  • Les Käsespätzle sont des Spätzle (pâtes) souvent agrémentées avec des oignons frits, du fromage et du jambon cru ou des lardons

 

Pour en découvrir plus sur les spécialités autrichiennes 👉 ICI !

 

Les restaurants que j’ai testé :

  • Le Gasthaus Spitzbua – un peu en retrait de la ville, sans prise de tête, vous mangez très bien ! Pas mal de plats à la carte, mais le käsespätzle (à droite) était fait maison et très bon😊. À gauche, une autre spécialité, le Tiroler Gröstl, qui compose avec des pommes de terre et petits cubes de viande de bœuf ou de porc. Le tout est revenu dans la poêle avec du beurre et des oignons. 

 

  • Zomm im Meilerhof. Un très bon restaurant, assez chic avec de très bons plats pour pas très cher (on reste en Autriche). On y a été pour le magnifique panorama sur la montagne tyrolienne ! Mais aussi, car le restaurant se sert auprès de producteurs locaux et cuisinent des produits de saison

 

Les restaurants que j’aurais aimé tester, mais qui était fermés (dites-m’en des nouvelles si vous y aller !)

Buzihütte, une jolie cabane qui propose des spécialités locales maison – Ça avait l’air très bon, c’est un regret pour moi de n’avoir pu m’y rendre 😁 (pas de carte de crédit).

Höttinger Schiessstand, cuisine maison également dans une ambiance tyrolienne ! Un regret également 😉

Die wilderin, un bar et restaurant pour les amoureux de la viande notamment

Burenwirt, qui offre une cuisine traditionnelle autrichienne

Pour les gourmands 😋 : la boulangerie Brotbuben et la boulangerie Moschen.

Beaucoup de cartes sont en allemand, donc si vous ne comprenez rien, tapez le nom du restaurant dans Google et mettez « traduire cette page » si vous êtes sur ordinateur

 

 

OÙ  LOGER DANS LA CAMPAGNE ?

On a passé un magnifique séjour chez Martha, dans sa magnifique maison d’hôte typique autrichienne. En plus d’être adorable, Martha sert un petit déjeuner excellent ! On a eu la chance de goûter aux abricots du jardin aussi.

 

On a eu la chambre indépendante, à la décoration très tyrolienne et le lit et baldaquin. Cette pièce est l’une des parties les plus anciennes de la maison d’hôtes et servait autrefois à faire le pain ! 👉 Maison d’hôtes Adelshof

 

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES – INNSBRUCK

✈️ Trois compagnies aériennes principales au départ de la France, notamment Paris desservent Innsbruck sans escale (Hop!, Lufthansa, Austrian). Pour la Belgique et la Suisse des vols directs existent aussi avec Lufthansa.

🌞 Meilleure saison pour partir : Tout dépendra de vos envies ! Si vous voulez aller ski alors l’hiver s’impose d’office. Autrement entre août et septembre.

💡 Je vous conseille de prendre la Innsbruck card 48h si vous restez 2 jours pour bénéficier d’entrées gratuites dans beaucoup de musées, mais également sur les remontées mécaniques (notamment pour monter jusqu’au Hafelekar pour admirer la ville). Son prix est de 55 €. 👉 Innsbruck card.

🚗 Les parkings proches du centre-ville :
P2 – Markthallengarage – Herzog-Siegmund-Ufer – Innsbruck (€ 2.40/hr)
P3 – Hentschelhof Garage – Innrain 25 – Innsbruck (€ 2.40/hr)
P4 – Rathaus Garage – Adolf-Pichler-Platz 1 – Innsbruck (€ 2.40/hr).

💡 Innsbruck est situé à quelques kilomètres du Sud-Tyrol (province autonome d’Italie) si vous souhaitez découvrir la région aussi.

💬 Si vous ne parlez pas allemand, vos meilleurs amis seront : Google traduction ou un dictionnaire. Beaucoup d’Autrichiens parlent anglais, mais selon où vous irez, vous pouvez avoir des surprises 😀. 

 

 

No Comments Yet

Commenter

Your email address will not be published.