Grèces : visiter Paros et Naxos dans les Cyclades

elise-en-chau-naoussa-et-olivier-blog-voyage-paros-cyclades-grece.

A la fin de l’été, on part avec ma soeur et une amie visiter la Grèce. Direction les Cyclades !
Pendant 5 jours, on a parcouru 2 îles voisines : Paros et Naxos. Puis Athènes, le dernier jour, pour boucler la boucle.

Paros et Naxos sont faites pour vous, si vous recherchez à :

👉 faire des activités nature
👉 comprendre l’histoire antique
👉 farniente à la plage & déguster des cocktails en bord de mer
👉 parcourir les paysages sauvages façonnés par les éléments naturels
👉 manger du poisson, tzatzíki, huile d’olive, poulpe, fêta et les autres mets grecs délicieux
👉 vous retrouver dans des îles où les règles se sont arrêtées dans les années 1960
👉 ramener de jolis bijoux, vêtements et déco de voyage

 

Avant de commencer, je tenais à vous relater l’histoire des Cyclades d’un point de vue mythologique car je l’ai trouvé l’histoire vraiment jolie ! Les géants, qui incarnaient de façon symboliques, les forces de la nature, « lancèrent des montagnes et des arbres pour détruire le palais de l’Olympe et la lignée de Zeus. Ces fragments retombèrent dans la mer, formant des îles qui prirent le nom de Cyclades. Depuis, les dieux et les hommes y cohabitent. » Ainsi, plus de 2 000 îles sont nées dont seulement une vingtaines sont habitables; Et si l’on compte les rochers affleurant la surface, il y a près de 10 000 îles dans cette partie de la mer Egée !

Dans les Cyclades, j’ai été agréablement surprise par les paysages arides. Lorsque l’on arrive à Naxos par bateau, la ville de Chóra se dévoile au fur et à mesure, nous transportant tout droit au cœur des paysages de Star Wars.

Ce qui m’a frappée ? Le manque de sensibilisation écologique et des îles qui seront, dans plusieurs années, durement frappées par une forte pollution si rien n’est fait (de gigantesques ferries traversent notamment la mer Egée, locations de quads, motos voitures à gogo…). Heureusement, certaines petites îles commencent à se tourner vers des solutions écologiques pour préserver leur environnement.

 

Pour que vous piochiez les informations qui vous intéressent, je structure mon article en relatant nos aventures par jour passé sur les îles.

Cyclades : visiter paros ou Naxos ?
Comment se rendre dans les îles des Cyclades depuis Athènes ?
Visiter Paros : où loger, que faire comme activités, où manger, que ramener.
Visiter Naxos : Coming Soon

 

CYCLADES : VISITER PAROS OU NAXOS ?

Ces îles, connues pour leur exploitation de marbres, sont totalement différentes ! Si vous pouvez, je vous conseille de visiter les 2 îles.

 

♥ Paros ♥

Paros est la plus proche du continent. Île assez « chic », Parikiá et Naoussa en témoigneront. Les villes et village sont reposants et leur architecture nous plonge au cœur du cliché des Cyclades. On reste envouté par l’architecture : lignes épurées, maisons immaculées peintes en chaux, compositions de façades souvent bleus, chemins pavés sur lequels vous trouverez des yeux si vous ouvrez les vôtres 🤪.

ggg

Antiparos, sa petite sœur voisine, est également à voir pour prendre une bonne bouffée d’air. Et y faire notamment du vélo ou du quad le temps d’une journée !

♣ Naxos ♣

Naxos reste, selon moi, beaucoup plus sauvage. Comme elle est plus grande, j’ai trouvé les paysages beaucoup plus spectaculaires que sur l’île de Paros.

Dans la ville principale, Chora, on trouve beaucoup de boutiques que j’ai trouvé assez « banales ». J’ai eu l’impression que l’île accueillait davantage un tourisme de masse que Paros et cela se ressent.

 

Eloignez-vous des sentiers battus pour que toute la beauté de cette ville construite sur les hauteurs se révèle. Et aventurez-vous dans la nature !

 

COMMENT SE RENDRE DANS LES CYCLADES DEPUIS ATHENES ?

2 possibilités pour se rendre dans les Cyclades depuis Athènes.

 

Rejoignez facilement le port d’Athènes, le Pirée depuis l’aéroport. Vous avez environ 1 ou 2 féries par jours, hors saisons. Vous avez le choix entre un férie express (3h pour rejoindre Paros) ou normal (4h20). Mes amies ont pris BSF comme compagnie.

Prix du billet de bateau : à partir de 30 € avec BSF.
Temps de trajet : Plutôt long.
Où voir les horaires et réserver : Avec Blue Star Ferries.

⚠️Point de vigilence :
👉
Vous devrez échanger vos billets par des billets papiers au comptoir des compagnies (comme au Brésil !)
👉 Plus les bateaux sont rapides, plus c’est cher. Plusieurs compagnies existent. Pour comparer, voici un site super !
👉 En basse saison, ferries et horaires fortement réduits.

 

Personnellement, j’ai fait le choix de rejoindre les îles en avion car je rejoignais mes amies qui étaient déjà sur place. C’est beaucoup plus rapide que le bateau.

Prix du billet d’avion (aller simple) : Ayant réservé mon billet 4 jours avant, j’ai payé environ 110 euros pour me rendre à Paros. Sinon, c’est moins cher (entre 50 et 80 €). Si vous y aller en saison haute, je pense que le prix sera plus élevé. Les prix sont similaires pour les 2 îles.

Temps de trajet : Vous volez avec Olympic air. 40 minutes de vol dans un joli coucou ! 😀 Le paysage depuis le hublot est splendide. On peut apercevoir quelques-unes des îles des Cyclades si le temps est au beau fixe.
Où voir les horaires et réserver ses billets : Avec Aegeanair, la compagnie nationale grecque. 

 

 

 

VISITER PAROS : OU LOGER, QUE FAIRE COMME ACTIVITES, OU MANGER, QUE RAMENER.

Notre hôtel à Parikiá, Paros.

J’avais dégoté pas mal de jolies merveilles en farfouillant sur le net !

💙Mon coup de cœur online : Aegeon Garden. Il n’y avait plus de place 😉

💤 On a réservé une chambre pour 3 personnes avec balcon à l’hôtel Galinos à Parikiá. L’hôtel est situé à 2 minutes à pied du centre-ville, dans un endroit calme. Très bon rapport qualité/prix. (La photo de la chambre ci-dessous était la notre).

🚌 Ils ont une navette aéroport (service à demander lors de la réservation). En arrivant de l’aéroport, j’ai pris toutefois le taxi. La course dure environ 20 minutes pour 30/35 €.

 

Paros dans les Cyclades : Jour 1 – Visite de Parikiá

La ville de Parikiá, qu’on se faisait un malin plaisir à appeler paprika, est la « capitale » de Paros. C’est une ville animée, chic et dont le centre historique ne peut que vous émerveiller ! J’ai adoré battre les sentiers pavés en pierre de Parikiá, qui nous emmène tout droit dans un conte de fées. Parcourir ses jolies ruelles composées de maisons blanchies à la chaux et constellées de fleurs.

 

Je vous conseille de vous lever tôt pour parcourir Parikiá. C’est vraiment agréable de pouvoir prendre un café grec le matin dans les ruelles désertes de la ville, avant que l’effervescence touristique ne pointe le bout de son nez ! On s’est d’ailleurs posé sur la terrasse de Pralina handmade crepe. Bien que son nom évoque toutes les sucreries du monde, le café était délicieux et l’atmosphère vraiment zen. Un bon moment avant pour démarrer notre journée !

 

Quels sont les « immanquables de Parikiá ?

L’Eglise de la Panagia Ekatontapiliani

Une magnifique église d’origine byzantine datant du 4ème siècle, dans laquelle je vous conseille de rentrer. On est tombées en pleine messe et c’était génial à voir ! C’est le plus grand sanctuaire paléochrétien des Cyclades qui regorge de véritables trésors en termes d’architecture.
👉 si vous souhaitez en savoir davantage sur son histoire.

 

 

🏰 Le « Kastro » vénitien 

Les Cyclades ont dû faire face à des conquérants venus de toutes parts : vénitiens, turcs, francs, barbares… Le château franc de Parikiá a été bâti par le duc vénitien de Naxos au 13ème sicèle, avec les matériaux prélevés sur le Temple d’Athéna.

 

L’Eglise Agios Constantinos

Non loin du château vénitien. Vous avez un magnifique panorama sur la ville et la mer Egée.

 

🤓 Les Musées

👉Byzantins et archéologique

L’Empire Byzantin est fortement lié à l’histoire de la Grèce et les îles de la mer Egée sont marquées par son empreinte ; notamment dans l’architecture religieuse. On n’a pas visité les musées mais ils restentt, à mon avis, très intéressants si vous voulez en savoir plus sur l’histoire des Cyclades et l’exploitation du marbre sur l’île de Paros.

 

 

Les endroits qu’on a testé

💙 Apostolis Ouzeri. Cadre simple aux couleurs et à l’ambiance locale, avec un service très sympathique ! Vous pouvez déguster les bières avec vue sur la mer et prendre des Mezze à partager. Coup de cœur pour leur tzatzíki(très aillé !)

 

🤍 Parea cuisine Paros – Cadre beaucoup plus chic, et donc beaucoup plus cher ! On y mange toutefois très bien.

 

💙  Glacier – Chez Vanilla, qui propose de très bonnes glaces

🤍 Shopping – Vous aurez l’embarras du choix ! Beaucoup d’échoppes de souvenirs, de jolis magasins de vêtements et de bijoux. J’ai craqué pour un bracelet de la jolie boutique Pilgrim. Et des sandales de chez Atelier 1935.

 

 

PAROS DANS LES CYCLADES : JOUR 2 – VISITE D’ANTIPAROS

Antiparos et Paros se sont scindées en 2 il y a 5 000 ans. Contrairement à Paros, l’île d’Antiparos reste, en majorité, plate. Il est donc facile de la parcourir en vélo, scooter, quad, moto ou voiture !

Combien de temps : Ses 35 km2 permettent de l’explorer en un jour.

Comment y aller : prenez la navette depuis le port de Parikià pour vous rendre à Antiparos (vous verrez les panneaux sur le port qui indiquent les horaires et le prix des billets). Aussi, il existe un autre petit port à Paros Punda, où vous pouvez prendre le ferry.

 

Pour explorer Antiparos, on a loué des vélos électriques. Lorsque vous arrivez sur le port, sur la gauche, quelques loueurs se font concurrence dont Dimitris et Aggelos. En saison creuse, on a l’embarras du choix. En haute saison, je vous conseille fortement de réserver à l’avance.

On a réservé avec Aggelos et tout s’est très bien passé. Pour la journée, le prix de la location d’un vélo électrique est de 15 € avec 20 € de caution.

 

 

Quels sont les « immanquables » d’Antiparos ?

🧿Déambuler dans la très jolie ville d’Antiparos (Chora)

Le village est vraiment très mignon et il fait bon vivre de flâner dans la rue principale mais également les ruelles, plus secrètes. Dans la vieille ville, vous pourrez voir une porte ogivale qui signale l’entrée du Kastro (ruines).

 

🤍 Dans la rue principale il y a plein de jolies boutiques. J’ai d’ailleurs acheté un tote bag dans une boutique tenue par un monsieur et dans laquelle vous pouvez trouver plein de merveilles !

 

😀 La Grotte d’Antiparos

Principale attraction de l’île, la grotte est située sur les hauteurs. Ça grimpe vraiment bien ! Les vélos électriques ont été très utiles pour s’y rendre. Le point de vue depuis le sommet est splendide.

 

Comme vous vous en doutez, vous verrez stalagmites (celle de l’entrée à plus de 45 millions d’année) et stalactites. Il y a 411 marches, qui descendent plus ou moins à pic, jusqu’à la salle principale (déconseillé aux femmes enceintes).
Info : entrée à 5€.

 

🚲 Faire le tour de l’île

En vélo, on a pu facilement faire le tour de l’île. On s’est rendu dans la partie sud jusqu’à Agios Georgios, un endroit qui semble façonné et gouverné par les éléments. Toutefois, le coin reste touristique ! Je dirai d’ailleurs que l’endroit va se bétonner à vitesse grand V. Tout comme Jericoacoara au Brésil, si vous connaissez.

 

💙 On a mangé chez Captain Pipinos, restaurant pris d’assaut. On y mange du poulpe, du poisson frais et des mezze bien sûr ! C’était très bon.

 

 

PAROS DANS LES CYCLADES : JOUR 3 – A LA DECOUVERTE DE L’ÎLE

 

Le troisième jour, on a fait un retour vers le passé dans les années 60. Vous comprendrez bien vite pourquoi 😉.

Combien de temps : on peut facilement faire le tour de l’île en une journée. Toutefois, si vous voulez vraiment vous attarder dans certains endroits, mieux vaut alors prévoir 2 jours.

Comment y aller : le mieux reste de louer une voiture. Il y a des quads en location mais ils sont quand même moins rapide pour faire le tour en une journée.

 

Louer une voiture à Paros : Let’s go back to the 60’s !

Je pensais louer une voiture avec les « loueurs habituels » ; Vous savez, ceux qu’on trouve dans le monde entier. Ceux qui vous font un contrat en béton, vous font payer une assurance, etc.

🚗 Et bien non ! Dans les Cyclades, on trouve une multitude de magasins de location de voitures. Des loueurs locaux, qui vous loue une voiture, qui n’est certes pas de la plus récente génération, mais qui roule vachement bien sur les routes typiques de l’île. Des loueurs qui aussi ne demandent aucune assurance ou du moins qui ne vous parle pas de l’assurance mixte dont il est fait état dans le contrat. En tout cas chez Cyclades Rent a car, c’était ça !

Administratif : une feuille papier qui fait office de contrat. Au dos, les conditions que j’ai lu (bien sûr) a posteriori et qui disent notamment ceci : « le locataire est obligé de verser toute somme exigée pour dommages et intérêts ou bien toute somme correspondant à une contravention qui lui aurait été donnée durant la location ». Et je passe le reste. Vous l’aurez compris, mieux vaut ne pas avoir d’accident !

Prix de la location ? 45 € la journée.

 

Que voir et faire en une journée à Paros ?

Bien évidemment, on s’est perdu sur quelques routes des plus typiques essayant de chercher de jolies ruines… On s’est aussi rendu en plein maquis pour sonner à une cloche pour visiter le Monastère de Agios Minas, sans succès. On n’a pas trouvé l’Ermite (c’était fermé ou alors il ne voulait pas nous voir 😊). Heureusement, on a quand même réussi à voir de jolies choses qui sont 😉 :


✨ Le Monastère de Longovarda

Yes, we’re back to the 60’s, again ! 😜
Un monastère, entièrement réservé aux hommes. En tant que femme vous ne pourrez pas rentrer, mais l’admirer de l’extérieur.

A peine arrivées, on est tombé sur des funérailles ! Vous vous en doutez, on ne s’est pas approché et on est resté au panneau d’entrée. Mais ! Une jeune femme nous a vu et s’est approchée de nous pour couvrir les épaules de mon amie 😅. Bref, on est vite parti 😀

 

 

🆙 Direction la côté nord : la ville portuaire de Naoussa

On l’appelle le Saint-Tropez de Paros, et ça se voit !

A Naoussa, j’ai beaucoup aimé me promener de bon matin sur le joli port et voir des poulpes séchés sur les bateaux, mais également grimper au cœur de la vieille-ville.

 

Parmi les incontournables, vous avez les ruines d’un fort vénitien datant du 14ème siècle que vous trouverez en vous rendant sur le port.

 

Mais aussi, la magnifique Eglise de la Panagia Pantanassa située sur les hauteurs de Naoussa.

 

 

➡️ Direction le centre et l’est : explorons les villages grecs

Après avoir quitté Naoussa, on a parcouru quelques villages grecs pour s’inspirer de l’ambiance locale et contempler cette architecture si particulière aux Cyclades.

 

L’un des villages les plus intéressant reste Lefkés, qui vous fera perdre vos poumons (c’est comme à Lausanne, on monte et on descend !). Ruelles abruptes, passages voutés, chats dans des pots de fleurs, façades brutes, se dévoileront à vous au fur et à mesure de votre balade

 

Mon coup de cœur va au village de Prodromos. J’ai eu l’impression de me perdre dans un labyrinthe grec, mais pas n’importe lequel ! Celui composé de bougainvilliers par milliers habillant les maisons typiques en chaux et faisant de l’ombre aux magnifiques chemins pavés.

 

🤍 C’est d’ailleurs ici qu’on a découvert le meilleur restaurant de notre séjour, kallitechniko kafenio, et qu’on a mangé de delicieux soutzoukakia. Des boulettes de viandes oblongues épicées au cumin et à l’ail servies dans une sauce tomate (plat grec et turc).

 

Ensuite, on a bouclé la boucle à l’est en visitant le joli village de pêcheurs, Pisso Livadi, dans lequel vous pourrez voir quelques poissons sècher ! C’est assez surprenant mais on s’y fait vite 😉. C’est local, comme en Corse en fait !

 

 

⬅️ Direction l’ouest : Monastère de Agii Theodori

On a décidé de faire l’impasse sur la vallée aux papillons ou encore le Monastère de Dassous réservé aux femmes (ayant peur de tomber sur un enterrement 😉) pour se rendre directement sur les hauteurs de l’île au monastère de AGII THEODORI.

La route pour s’y rendre est plus que splendide. J’ai été émerveillé aussi bien en montée qu’en descente par le contraste entre le relief grec aride et le bleu de la mer qui dévoile quelques îles environnantes.

 

Malheureusement, le Monastère était fermé. Mais on a quand même pu l’admirer de loin et rencontrer des copines que j’adore nommé mesdemoiselles Feta !

Le tour de l’île est terminé ! Selon vos choix, il se fera plus ou moins rapidement. De notre côté, on a décidé de ne pas aller à la plage préférant nous perdre dans les jolis villages et essayant de trouver un Monastère ouvert (rendez-vous à Naxos, pour ça !) 😁

 

 

 

 

 

 

4 Comments
    1. Merci beaucoup Seb pour ton commentaire sur la visite de Paros dans les Cyclades en Grèce 🙂 J’ai vraiment adoré et j’espère te donner l’envie d’y aller pour découvrir la belle culture grecque et toutes ses merveilles. Naxos arrive bientôt et je ferai un petit bout sur Athènes 😉
      Belle journée et à bientôt sur Clio & Co ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.