Madère : que voir ? que faire ? Retrouvez mes conseils et adresses

Madere-lile-aux-fleurs-que-voir-que-faire-blog-voyage-clioandco

MADÈRE, L’ÎLE AUX FLEURS

J’ai décidé de partir visiter Madère à la mi-mai. Cette île portugaise est située dans l’océan atlantique à 978km au sud de Lisbonne, 700km à l’ouest de l’Afrique et 450km au nord des îles Canaries. Autant vous dire qu’on est vite dépaysés en plein milieu de l’Océan Atlantique !

La naissance de l’île de Madère est due à un excès de chaleur, localisé dans les profondeurs du manteau terrestre. On appelle ce phénomène « le point chaud ». Cet apport de chaleur provoque la fusion partielle de roches et donne naissance à un massif volcanique, pour simplifier. Ainsi, Madère surprend par ses paysages bruts, volcaniques, forgés au fil des siècles. L’archipel de Madère est d’ailleurs « endormi ». Le risque d’une éruption volcanique est réduit, mais non nul !

 

Madère possède des plaines verdoyantes, des montagnes escarpées, des vallées profondes et de vertigineux sommets. Sa végétation est luxuriante. Sa forêt dite « laurifère » recouvre 2/3 du territoire et est composée de plusieurs espèces uniques au monde comme le laurier de madère. Ce type de forêt se retrouve aujourd’hui seulement à Madère, les Açores, les Canaries & le Cap Vert. Quand vous conduisez dans les montagnes et que vous ouvrez la fenêtre une agréable odeur que l’on ne retrouve nulle part ailleurs envahit vos narines !

Bref, en parcourant Madère, on se croirait un peu dans Jurassik Park en fait ! Sans les dinosaures bien sur 😉

 

Au programme pendant ces 10 jours de vacances ? Admirer les paysages, goûter à tous les fruits tropicaux, visiter les villages typiques et Funchal, prendre du temps pour se relaxer mais aussi faire des randonnées. Après tout, Madère reste un paradis pour les randonneurs avec une myriade de sentiers de randonnées et de paysages à découvrir !

 

Cet article étant assez long, j’entame la rédaction d’autres articles. Retrouvez-les prochainement sur le blog 😃 !
✔️ Un article sur mes randonnées
🚧 Mon city guide sur Funchal
🚧 Un article sur les fruits et les plats traditionnels de Madère

 

 

À SAVOIR AVANT D’ENTREPRENDRE VOTRE VOYAGE

🌞 QUAND PARTIR ? 
À partir de mai : une belle saison avec les fleurs qui commencent à éclore (sans trop de touristes encore). Quelle est la météo à Madère ? À partir de mai, il fait entre 15 et 22°.
La différence de température entre l’hiver et l’été est minime. Les températures sur la côte sud sont plus élevées que sur la côte nord et diminuent dans l’intérieur de l’île, selon l’altitude. Madère est sujette à des « micro climats », pensez toujours à avoir un pull sur vous. 👉 Pour en savoir plus

✈️AVEC QUI PARTIR ?
TAP, la compagnie nationale portugaise. Elle dessert facilement Madère depuis de nombreux pays. Autrement, depuis Paris ou Lyon, vous pouvez partir avec Transavia en vol direct. L’aéroport de Madère est situé à l’est de l’île, à environ 20 minutes de Funchal, la capitale.

😷 INFO MADÈRE COVID
Madère est un modèle en matière de lutte contre le virus. Pour y entrer, un test PCR de moins de 72h est demandé ou le certificat de vaccination. Avant votre arrivée, vous devez remplir un document en vous enregistrant sur la plateforme madeirasafe.com. Dès votre arrivée, vous avez plusieurs « check points » à passer à l’aéroport : demande de votre test PCR (si vous n’en avez pas, vous en ferez un à votre arrivée et resterez enfermé jusqu’à l’obtention des résultats) + vérification de votre inscription sur la plateforme « madeira safe ». Une fois les informations renseignées sur la plateforme, vous recevez des notifications tous les jours pour savoir comment vous vous sentez. Aucune obligation toutefois d’y répondre. Il vous sera nécessaire d’intégrer votre test PCR sur « Madeira Safe » pour obtenir un rendez-vous à l’hôpital pour un test PCR pris en charge gratuitement par Madère pour rentrer chez vous. Je vous conseille de le faire dès votre arrivée.
👉 En savoir plus

💬 LANGUES PARLEES
On parle portugais à Madère 😃. Le portugais est toutefois très haché.
Si vous parlez portugais brésilien, sachez juste que beaucoup de mots diffèrent et beaucoup de mots « brésiliens » ne se disent pas en portugais car cela reste très péjoratif. Exemple : « Moço » (pour appeler le personnel). Ce mot peut induire une relation hiérarchique entre une personne qui fait un travail qui peut être considéré comme inférieur. Les madériens parlent très bien anglais. Déjà, car il y a beaucoup d’anglophones et ensuite car beaucoup de visiteurs ne parlent pas portugais.

💸 INFO BUDGET
– Bugdet logement : j’ai dépensé au total, pour 10 jours, 676€ avec petit déjeuner compris. On s’est fait plaisir avec de jolis hôtels dont je vous parle plus bas.
– Budget voiture : 150€ pour 10 jours avec un seul plein de 70€
– Budget activités : la plupart sont très peu chères voire gratuites. Pour les activités touristiques sur Funchal, le prix est un peu plus haut. Par exemple, le téléphérique est de 26€ A/R. L’entrée au jardin botanique est de 12€ par personne avec 1 verre de vin de Madère offert.
Budget restaurant : les plats dans les restaurants coûtent le plus souvent entre 9€ et 14€. Pour les restaurants un peu plus chics, les prix sont un peu plus elévés mais cela reste très raisonnable quand même. Les desserts sont à environ 5€. Les boissons, entre 2 et 5€.

Pensez à prendre du liquide sur vous puisque dans certains endroits un peu isolés, la carte bleue ne sera pas toujours acceptée.

🚗 INFORMATIONS VOITURE
Location de voiture pour 10 jours : j’ai payé 150€ avec Thrifty. Une caution de 1 300€ aussi car je ne prends jamais les assurances. Autrement c’est 10€ par jour ou 23€ (selon l’option). J’ai adoré conduire à Madère puisque les routes m’ont un peu fait penser à la Corse 😉. Je vous conseille toutefois de rester très vigilants puisque les routes sont escarpées à certains endroits et il y a également beaucoup d’intersections qui peuvent surprendre. Par ailleurs les madériens conduisent assez vite !

👀 SCENIC ROAD
Je vous conseille d’emprunter la ER110 depuis ou vers le plateau Paùl da Serra ! Petit conseil : quand vous passez sous les tunnels, ralentissez vraiment car il y a de l’eau qui tombe et des flaques qui peuvent faire dérapper la voiture 😁

💡 OFFICE DE TOURISME DE MADÈRE
Le point information est situé juste à côté du musée Blandy’s. N’hésitez pas à y faire un tour pour prendre leurs brochures qui pourront vous donner des idées d’activités.
Site officiel de l’Office de Tourisme

 

 

ORGANISATION DU VOYAGE A MADÈRE

J’ai décidé d’organiser mon voyage comme ceci :

  • Un hôtel sur la côte ouest de l’île les 5 premiers jours pour ne pas avoir trop de route à faire même si l’île est petite et se parcourt assez facilement !
  • Une Quinta (exploitation agricole traditionnelle en activité) à Funchal pour profiter de la capitale et des merveilles de la côte est. La quinta peut être assimilée davantage à un B&B (bed&breakfast).

 

Mon hôtel pendant les 5 premiers jours : Atrio 

Un havre de paix situé sur les hauteurs de la sortie du village Estreito da Calheta, proche du village typique de pêcheur de Paul do Mar. L’hôtel est aussi proche de jolis points de vue sur la côte ouest et de beaux parcours de randonnée.

 

Pour 92€ par jour (chambre supérieure jardin + breakfast), on a pris une magnifique chambre avec vue sur l’océan. Le cadre est vraiment idyllique puisqu’une piscine est à disposition et il est possible de prendre son petit déjeuner sur la terrasse. Le délicieux petit déjeuner est un buffet à volonté 😋 ! Atrio Hôtel dispose aussi d’un restaurant (ils font d’ailleurs leurs propres pâtes et cultive leurs propres légumes et plantes aromatiques). Le personnel est vraiment adorable aussi ! Bref que des bons points pour cet hôtel !
👉 En savoir plus

 

 

Mon hôtel pendant les 5 derniers jours : Quinta das Malvas

Les propriétaires de la Quintas das Malvas sont ceux qui possèdent la plus ancienne des marques de vin de Madère : Blandy’s. C’est d’ailleurs la seule famille de tous les fondateurs originaux du commerce du vin de Madère à toujours posséder et gérer sa propre entreprise.

 

La quinta se situe dans Funchal, sur les hauteurs, ce qui permet d’avoir une magnifique vue sur la ville ! On avait pris la très grande chambre qui donnait sur le jardin. Chaque soir c’était d’ailleurs un plaisir d’entendre les bruits de la nature sous fond de bruits de la ville. Margarida, qui travaille à la quinta, était très sympathique et nous a indiqué plein de bons restaurants !
👉 En savoir plus

 

 

 

QUE VOIR ET QUE FAIRE A L’OUEST DE L’ILE : MES IDÉES D’ACTIVITÉS

J’ai adoré parcourir l’ouest de Madère, que j’ai trouvé un peu plus sauvage que l’est. C’est sans doute dû, en partie, au fait que la forêt laurifère qui recouvre 2/3 de l’île est très présente au nord-ouest. L’odeur qui se dégage de la fôret est vraiment très agréable. En parcourant cette luxuriante forêt en voiture, j’ai vraiment eu l’impression d’être en harmonie avec la nature, libérée des sensations oppressantes des zones urbaines ;).

 

QUELQUES SPOTS NATURE

Les piscines naturelles de Porto Moniz

Les piscines naturelles de Porto Moniz ont été formées par la lave ! C’est agréable de s’y baigner, l’eau y étant cristalline. Pensant l’eau assez froide, je n’avais pas pris mon maillot, mais en trempant mes pieds, elle ne m’a finalement pas parue si froide que cela d’autant plus quand le soleil tape à plus de 20° !

 

Depuis les piscines, vous apercevrez 3 formes rocheuses, les îlots de Ribeira da Janela.

 

 

Point de vue : Ponta do Pargo

Il y a de nombreux points de vue à Madère. En portugais « Miradouro ». On a choisi d’aller voir celui de Ponta do Pargo. La vue sur les falaises est très jolie 😊. N’hésitez pas à en faire d’autres, je suis certaine que tous valent le coup d’œil !

 

 

La cascade dos Anjos, située près du village de Ponta do Sol

À Madère on aperçoit de nombreuses cascades, ce qui donne à l’île un charme particulier. La cascade dos Anjos est l’un des spots les plus médiatisés de Madère. En roulant sur une route typique longeant le bord de mer, vous allez passer sous une jolie cascade.

 

Conseil : y aller assez tôt pour éviter le monde. Il est possible de se garer tout près de la cascade dans un petit renfoncement (3 voitures maximum). J’ai préféré marcher 3 minutes jusqu’à la cascade et garer la voiture en amont pour des raisons pratiques.

 

 

Cap Girão (Cabo Girão) 

Cabo Girão est la plus haute falaise de l’île (environ 580 mètres). C’est la deuxième falaise la plus haute d’Europe, la première se trouvant en Islande. Pour admirer le panorama, mais aussi la vertigineuse falaise, rendez-vous au belvédère et sa mini plateforme de verre suspendue.

 

 

Le téléphérique de Rancho 

Sa construction répond à des problématiques agricoles : le téléphérique permet aux agriculteurs d’aller sur leurs terres situées en aval de la falaise plus facilement et rapidement. Attention, le téléphérique est ouvert seulement 2h par jour en semaine : de 8h à 9h et de 18h à 20h. En weekend, les horaires sont très légèrement étendus.

 

On s’est contenté de monter dans le téléphérique de Funchal, les autres téléphériques ne correspondant pas à nos horaires dans l’organisation de notre itinéraire 😀. Toutefois ce doit être très sympa de tester les plus petits téléphériques en descendant à flanc de falaise !

Si vous voulez faire tous les téléphériques de l’île, sachez qu’il en existe 7 à Madère. 👉 En savoir plus

 

 

LES VILLAGES DE MADÈRE

Madère est divisée en communes : Funchal, la côte Est, la côte Ouest (Câmara de Lobos, Ribeira Brava, Ponta do Sol, Calheta), la côte Nord (Porto Moniz, São Vicente, Santana) et Porto Santo. Ses communes accueillent de nombreux villages traditionnels. J’en ai visité quelques-uns :

 

SUR LA CÔTE SUD OUEST

Le village de Paul do Mar
Village traditionnel de pêcheurs qui se parcourt très facilement. Vous serez surpris par ses jolies façades colorées et les ruelles atypiques du vieux village. J’apprécie de me balader dans ces villages typiques car les détails sont toujours intéressants.

 

Beaucoup de maisons sont ornées de magnifiques carreaux de faïence (les fameux azujléjo), qui font partie intégrante du patrimoine portugais. Ils représentent souvent des figures religieuses, mais pas seulement. Ils peuvent aussi servir à indiquer le nom d’une maison par exemple !

 

Un conseil, allez jusqu’au port pour admirer la magnifique cascade.

 

😋 Où manger ? Bar O Ideal
Il ne paie pas de mine quand on passe devant. D’après mon expérience, c’est souvent, les meilleurs endroits pour manger ! La poncha maracujà (fruit de la passion) était excellente ! On a dégusté les coquillages portugais, les lapas (en français on les nomme chapeaux chinois ou patelles) et le poisson du jour pour ma part ! Le personnel est vraiment très sympa 😊.

 

Le village de Ponta do Sol
Il se situe tout près de la cascade dos Anjos. C’est également un village typique, vraiment mignon. Les ruelles pavées et les maisons à l’architecture si typique de Madère nous emportent toujours plus loin, ailleurs… !

 

Le Village de Câmara de Lobos
C’est également l’un des villages typiques de Madère. Il est un peu plus grand que les autres villages que j’ai pu visiter. Câmara de Lobos abrite certains bâtiments séculaires comme l’église. L’île de Madère a été découverte au 15ème siècle par les navigateurs portugais Tristao Vaz teixeira, bartolomeu perestrelo et joae goncalves zarco ! Joae Goncalves résida notamment à Câmara do Lobos !

 

Ici, vous pouvez monter sur l’îlot de Câmara de Lobos, un rocher qui domine la mer et ressemble à une île. Cet espace a récemment été rénové et adapté à des activités culturelles, avec un joli jardin, offrant de magnifiques vues sur la ville, la mer et les environs, y compris le Cap Girão. 👉 En savoir plus

🤓 Psssst : en portugais Lobo veut dire « loup » mais également « phoque »

 

 

 

SUR LA COTE NORD OUEST

Le village de  São Vicente
À São Vicente, la nature est verdoyante puisqu’il est situé en pleine forêt laurifère. Le village est tout petit, mais vraiment mignon. Tout proche de l’océan où se trouvent quelques restaurants, vous apercevrez une petite chapelle construite à l’intérieur d’un rocher de basalte.

 

💡 J’aurais adoré visiter les grottes d’origine volcanique, or à cause du COVID-19 elles sont fermées depuis mars 2020.

 

 

 

QUE VOIR ET QUE FAIRE A L’EST DE L’ILE : MES IDÉES D’ACTIVITÉS

Une fois nos valises posées à Funchal, on en a profité pour découvrir l’est de l’île. On a bien sûr visité Funchal (city guide à venir) mais également randonné (Pico Ruivo et Ponta de São Lourenço). En dehors des randonnées, je vous livre ici quelques activés que j’ai pu faire à l’est de Madère.

 

QUELQUES ACTIVITES A FAIRE

Faire un tour en catamaran pour voir les dauphins & les baleines 

A Madère, on peut admirer dauphins, baleines et autres espèces marines présentes à l’année. Faire un tour en caramaran, c’est aussi l’occasion de découvrir l’île de Madère sous un autre angle ! Vous pourrez notamment admirer Cabo Girão, la deuxième falaise la plus haute d’Europe (l’Islande gagne la médaille d’or).

 

On a fait la balade avec Seaborn Catamaran. J’avais d’ailleurs réservé avec Tripadvisor en me trompant de jour, heureusement la dame a été super réactive et très sympa et on a pu monter le jour même. En plus, les marins sont très professionnels et très sympathiques. Ils cherchent et nous expliquent quelles espèces marines on a pu admirer ! 

 

On a eu la chance d’apercevoir des dauphins et cachalots. Par ailleurs, la balade en mer est très jolie 🙂 On aperçoit Funchal depuis le large, d’autres jolis villages, les îles sauvages… Nous sommes allés jusqu’à Cabo Girão où le catamaran a jeté l’ancre pour pouvoir profiter d’une baignade de 10/15 minutes ! 

.
.

⏲️ Il y a deux départs : l’un à 10h30 et l’autre à 15h et la balade dure 3h
🌊 L’eau était à 20°
🍹 Il y a un service de bar, prenez donc du liquide sur vous 😉
🎟️ Réservation avec Tripadvisor :32€/36CHF. A voir si les prix sur place (sur le quai de Funchal) sont moins chers ! Je n’ai pas regardé à vrai dire
🗨️ C’est un grand catamaran qui à une capacité de 90 places. Je dois vous avouer que j’avais un peu peur qu’on se retrouve en très grand nombre sur le catamaran mais avec les mesure covid-19 et le nombre de touristes encore raisonnable à la mi-mai, nous étions finalement 25 personnes à bord, pour mon plus grand plaisir 😁.

.
.
Les maisons traditionnelles de Santana

Elles se situent sur une esplanade en plein centre du village. Sur Google et sur Instagram, elles sont photographiées de telle sorte que vous vous croyez en campagne, ce qui confère à l’ensemble un charme particulier, or on est bien situé en pleine ville ! Bon… j’ai fait pareil que sur Google et Instagram 😄.

 

Pourquoi visiter les maisons traditionnelles de Santana ?

Ce lieu permet de perpétuer la mémoire du patrimoine local. Il est possible d’entrer dans chaque maison pour acheter des produits artisanaux, locaux et traditionnels de la région. Je vous laisse regarder par vous même 🙃.

 

😋 Où manger près de Santana ? Restaurante Quinta Do Furão
On est tombé par hasard sur ce restaurant qui avait l’air très bon. Margarida, de la Quinta l’avait d’ailleurs conseillé à nos très sympathiques voisines de chambre ! On s’est régalés avec les lapas, le poulpe et le filet de sabre noir sauté (poisson typique), accompagné d’une banane rôtie et d’une sauce au fruit de la passion & vin de Madère ! Leur desserts sont très bons également. On a pris le cheesecake de patate douce au dulce de leche et noix (le dulce de leche est très sucré). La vue depuis le restaurant est, par ailleurs, magnifique (le prix est plus élevé que la moyenne).

 

😋De l’autre côté, vers Porto Da Cruz, vous avez un excellent restaurant également conseillé par notre hôte, nommé A Pipa. Un conseil, allez-y tôt car il est très vite bondé ! Des gens attendaient pour manger d’ailleurs.

 

 

Les ruines de São Jorge

Comme mon titre l’inquide, ce sont des ruines, donc on en fait très vite le tour ! 😉
Ce sont les ruines des anciens moulins à canne à sucre construits au début de la colonnisation. Elles sont classées monument d’intérêt municipal depuis 2003.

 

 

Comtempler le Christ Roi de Garajau et faire un tour en téléphérique

La statue est située sur un belvédère, ce qui offre une très belle vue sur l’océan et les villages situés à flanc de falaises. J’ai lu sur le site de l’Office de Tourisme que la statue avait été sculptée par un français, Georges Serraz. 👉 En savoir plus.

 

Comme j’ai eu la chance de voir l’une des sept nouvelles Merveilles du monde, je n’ai pas été très impressionnée par cette statue 😁. D’ailleurs, je vous livre ma visite et les infos pratiques du Christ Rédempteur ici !

 

Après quelques recherches, je peux vous dire que la construction du Christ Rédempteur a été entamée à partir de 1922 et s’est achevée en 1931. La construction de baby Christ, a elle, été achevée en 1927. J’imagine qu’elle a été plus facile à scultpter. A savoir si le scultpeur a eu des échos du Brésil.. ou inversement.. c’est une autre histoire 😉.

La vue est très jolie et vous pouvez descendre à flanc de falaise soit à pied soit avec le téléphérique de Garajau !

 

Si vous voulez en savoir plus sur Madère, je vous invite à consulter mes autres articles nommés en début de celui-ci. N’hésitez pas à me poser toutes vos questions, je réponds avec plaisir aux commantaires ! Autrement, vous pouvez me joindre par mail !

4 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.