GUIDE PRATIQUE – PRÉPARER VOTRE VOYAGE POUR LA SUISSE

guide pratique suisse visite clioandco blog voyage

Ce guide pratique, non exhaustif, s’adresse à tous les voyageurs qui souhaitent visiter la Suisse. Toutefois, j’y ai ajouté des informations qui seront utiles aux futurs expatriés !

 

1. LA CULTURE SUISSE

La Confédération helvétique est composé de 4 régions linguistiques, le tout découpé en 26 cantons, ce qui nous offre un patchwork culturel très très vaste ! J’ai donc choisi de me concentrer principalement sur les artistes romands 😉

 

AUTEURS & DESSINATEURS SUISSES

Parmi les écrivains, je tenais tout d’abord à vous parler de Jöel Dicker, jeune écrivain genevois avec son roman La vérité sur l’affaire Harry Quebert (adapté par TF1 en mini-série). Ce qui est « marrant » (enfin, comme je suis corse je trouve ça rigolo 😁), c’est qu’il espérait devenir en 2012 le deuxième suisse, après Jacques Chessex, à rafler le prix. Mais l’Académie en a décidé autrement. Elle a attribué le prix à Jérôme Ferrari, l’écrivain corse dont je vous parle justement dans mon petit guide pratique sur la Corse.

La Suisse compte beaucoup d’écrivains célèbres comme Friedrich Dürrenmatt, Blaise Cendrars, Jean-Jacques Rousseau ou encore Max Frisch qui est considéré comme un écrivain très influent de la littérature de langue allemande d’après-guerre.

Parmi les dessinateurs, on retrouve Zep, le papa de Titeuf ! Dans un tout autre registre, je souhaitais mentionner Patrick Chappatte, grand dessinateur de presse qui a notamment travaillé pour le New York Times.

 

 

CHANTEURS SUISSES

Parmi les chanteurs très connus, on retrouve Stéphane Eicher.

Pour les enfants, je pense à Henri Dès, le très célèbre auteur-compositeur pour enfants. Vous vous souvenez de sa fameuse chanson Les bêtises à l’école ?

Dans un registre complètement opposé, si vous aimez le blues, alors je pense que vous serez conquis par Philipp Fankhauser ! L’une de ses très jolie chanson est intitulée Rio de Janeiro.

 

 

ARTISTES SUISSES ORIGINAUX

Vous connaissez très certainement le film Alien ? H.R. Giger, artiste suisse, est à l’origine de la créature du film Alien ! Pour les fans, sachez qu’il y a un musée dédié à l’artiste à Gruyères et un bar qui nous plonge tout droit dans l’univers d’Alien. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon article ici.

 

Le sculpteur Jean Tinguely mérite aussi que l’on parle de lui car ses oeuvres étaient également très originales ! Certaines de ses sculptures sont d’ailleurs exposées en plein air dans la ville de Zurich. Voir mon article sur Zurich.

Je termine cette section en mentionnant également Le Corbusier, architecte/urbaniste suisse avant-gardiste du XXème siècle. La dernière oeuvre réalisée par cet architecte de renom se trouve également à Zurich.

 

HUMORISTES SUISSES

Dans les années 2000, Joseph Gorgoni était très en vogue. C’est à travers son personnage, Marie-Thérèse Porchet, qu’il nous décrit la Suisse vue par une ménagère moyenne. Je vous invite à consulter son sketch, la leçon de géographie Suisse, qui met lumière les différences de culture entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. On appelle cela le Röstigraben (la frontière du rösti).

 

Aujourd’hui, plusieurs artistes romands tels que Thomas Wiesel, Marina Rollman (qui s’illustre à Paris au Théâtre de l’Œuvre et qui tient au chronique quotidienne sur France Inter dans l’émission La bande originale) ou encore Yann Marguet font sensation auprès du public romand et même français !

Je termine cette section en vous parlant de « Bon ben voilà », la websérie de la chaîne de radio Couleur 3. J’ai notamment adoré une vidéo sur les pubs suisses qui montre bien que la Suisse alémanique à une grande influence sur le pays et un excellent goût en matière de publicité 😉.

 

 

2. QUE FAIRE EN SUISSE ?

Et si vous veniez en Suisse déjà pour explorer le lac Léman ou le lac de Genève (les Genevois l’appellent comme cela). C’est le lac alpin le plus grand d’Europe !  Si vous vous rendez dans le canton de Vaud, notamment à Lausanne, vous aurez une splendide vue sur le lac avec les montagnes en toile de fond.


 

Aux beaux jours, j’adore le parcourir en paddle. Tout au long de l’année j’aime le contempler en prenant de la hauteur. Depuis Lavaux, le fameux vignoble en terasses classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la vue est splendide !

Vous l’aurez compris, en Suisse la nature est reine ! Pour les amoureux des espaces verts et des activités en plein air  le pays vaut le détour.

 

Toutefois, ne délaissez pas les villes typiques suisses remplies d’histoire ! Le weekend j’adore faire des excursions, notamment dans les villes Suisses alémaniques que je trouve vraiment charmantes. L’architecture est pour moi (fille du sud) atypique ! J’aime aussi le fait que l’on ne parle pas français mais suisse-allemand. C’est dépaysant. D’ailleurs ma ville préférée en Suisse reste pour l’instant Zurich, une ville dynamique à l’architecture impressionnante.


 

Pour en savoir plus sur les villes visitées, je vous invite à consulter ma page dédiée à la Suisse.

 

QUELQUES TRADITIONS

Avril. Le Sechseläuten, une fête zurichoise qu’on peut nommer le bonhomme d’hiver. Au programme :  des fanfares, des cortèges, un grand feu pour brûler sur un bûcher le « Böögg » qui ressemble à un bonhomme de neige. En le brûlant, les zurichois accueillent le printemps et chassent l’hiver. S’ensuivent des grillades de saucisses autour du feu.

1er Août. La fête nationale Suisse qui souligne les débuts de la Confédération en 1291. Défilés, feux d’artifices. Animations garanties ! A ne pas manquer. A Genève les feux sont tirés ce jour mais les plus impressionants restent ceux tirés aux alentours du 10 août, ce qui coïncide avec la fin des fêtes de Genève.

Sept/Oct. La désalpe, fête traditionnelle de montagne qui célèbre la descente des troupeaux à la plaine après des mois en alpage. Pour l’occasion les vaches sont notamment ornées de magnifiques couronnes de fleurs ! Pour en savoir plus, c’est par ici.

Décembre. A Genève, vous avez la Fête de l’Escalade, une sorte de carnaval genevois. Ce qui est sympa, c’est le moment de la marmite en chocolat. Dans les familles et certaines entreprises on pose une marmite sur la table en faisant appel au plus jeune et au plus vieux. En formulant cette phrase « Ainsi périssent les ennemis de la République » (cela fait référence aux savoyards qui à l’époque souhaitaient enhavir Genève), ils se serrent la main et tapent du poing sur la marmite pour la briser en plusieurs morceaux de chocolat et récupérer des bonbons pour le plaisir de tous !

 

 

3. QUE MANGER EN SUISSE ?

CUISINE SUISSE

La cuisine suisse offre une palette incroyable de saveurs, surtout quand on parle fromages ! Parmi les plats les plus connus, vous trouverez la fondue et la raclette.

 

Mais vous avez aussi la croûte au fromage valaisanne, le gâteau au fromage, le choléra… et j’en passe !

Sachez que les cantons ont chacun leur spécialités salées et sucrées, toutes très variées. Dans le canton de Vaud, vous trouverez par exemple le papet vaudois, une saucisse accompagnée de poireaux et pommes de terre. En dessert, la salé au sucre ou encore la tarte au vin cuit.

 

 

CAFÉS, BARS ET RESTAURANTS

En général, les bars et restaurants sont ouverts assez tard en suisse romande et italienne (environ 23h pour les restaurants). Je vis tout près de Lausanne donc j’ai pu tester quelques restaurants dont la pomme de pin. Je vous invite à en savoir plus en consultant l’un de mes articles sur Lausanne.

 

En revanche si vous vous rendez en Suisse alémanique, ils mangent beaucoup plus tôt, à partir de 18h. Attention donc à ne pas réserver pour 22h, vous risqueriez de vous retrouver sur le carreau. Enfin, heureusement il y a toujours la restauration rapide comme les kebabs par exemple !

Petite anecdote : lors de notre journée à Lucerne, je commande au restaurant Wirtshaus Galliker une « crème brulée » comme écrit sur la carte et en pensant voir arriver une crème brulée. Suprise ! On me sert en fait une crème caramel (délicieuse tout de même). Verdict : pour les suisses alémaniques les crèmes brulées sont en fait des crèmes caramel !

 

 

2. IL FAUT LE SAVOIR ! CA VOUS EVITERA D’ÊTRE SURPRIS 

 

LANGAGE

On parle officiellement 4 langues (français, suisse-allemand, italien, romanche). En réalité, on y parle 3 langues car le romanche est seulement parlé dans le canton des Grisons par une minorité.

Différences de langage France/Suisse : expressions à connaitre dans mon article ici !

Tips : l’application Cantons suisses, est super ! Vous pouvez la télécharger sur votre store pour apprendre les cantons, chefs-lieux armoiries suisses.

 

LA MEILLEURE PERIODE ?

La meilleure saison pour voyage en Suisse reste l’été car les températures sont plus clémentes. Après, tout dépend des activités que vous souhaitez faire. Si vous aimez les sports de glisse, alors l’hiver sera la saison idéale pour partir en Suisse ! A vous de voir.

 

FORMALITÉS

Pas de formalités particulières pour les ressortissants de l’UE. Vous pouvez partir avec votre permis de conduire ou carte d’identité ou passeport. Il est possible de vous faire contrôler par la douane lors de votre arrivée par avion, voiture ou train.

 

SOURCES UTILES

Les journaux connus :  Le Temps, Le Matin notamment.

Pour les actualités télévisées et émissions, rendez-vous sur la RTS Un ou RTS Deux. Il y a des émissions vraiment très intéressantes comme Infrarouge, Temps présent ou encore Mise au point pour ne citer qu’elles.

Le site officiel de l’Office de Tourisme de la Suisse s’appelle MySwitzerland. C’est une vraie mine d’or en matière d’informations !

 

HÉBERGEMENT

Le logement en Suisse reste un budget mais vous aurez très peu de mauvaises surprises.

Certains Airbnb seront plus accessibles que certains hôtels mais le plus intéressant reste tout de même les auberges de jeunesse (quand même plus chères que les autres pays) et le camping. Vous avez aussi la possibilité de faire du camping sauvage obéissant tout de même à certaines règles.

De mon côté j’ai tendance à privilégier mes nuits en B&B ou gîtes afin de pouvoir m’imprégner de la culture locale.

 

TRANSPORT

Voiture – En location ou avec votre voiture. Si vous traversez la Suisse par l’autoroute ou y allez pendant vos vacances, vous devrez acheter une vignette. Elle coûte 38 francs soit 35,7 €. Vous êtes ensuite libres de prendre toutes les autoroutes de Suisse sans rencontrer un seul péage. Pour voir les points de vente et pour plus d’informations, je vous invite à cliquer ici.

Train – Loin des bourdes et retards permanents de la SCNF, les CFF vous mèneront (presque) partout à l’heure. Le réseau férré suisse est très bien ficelé. Pour les visiteurs, le train peut se révéler assez cher toutefois.
Pour les expatriés, il peut être très intéressant de prendre un abonnement. Pour ma part, j’ai l’abonnement demi-tarif qui coûte 185 francs à l’année et qui nous permet de payer nos trajets à moitié prix. Il y a aussi quelques remontées mécaniques comprises. Quand on a fait le Mont Pilatus on a, par exemple, payé l’ascension 36 francs A/R et non 72 francs grâce au demi tarif !

Aussi pour les expat’ ce qui est intéressant c’est de demande, à l’avance, auprès de sa commune des cartes journalières (A/R dans la journée) qui sont à un prix imbattable (40 francs). Sur le site des CFF, c’est déjà plus cher.

Pour les visiteurs, si vous prévoyez une journée dans une ville depuis votre point d’ancrage, sachez que vous pouvez à moindre prix, opter pour une carte journalière dégriffée. Sinon vous avez le fameux Swiss travel pass qui peut s’avérer très intéressant selon ce que vous souhaitez faire !

 

PAIEMENT

La monnaie est le franc suisse. 1 Euro1,08 Franc.

Pour éviter de payer des frais bancaires, c’est logique ce que je vais dire, mais pensez à Revolut ! Les distributeurs de billets (appelés bancomats) sont disponibles en ville. Dans les zones reculées, ils sont beaucoup plus parsemés. Mon conseil : toujours avoir un peu de liquide sur soi.
PRÉCAUTIONS
ÉCÉC
Pensez à vous munir d’un adaptateur ! Même si les prises de téléphones s’emboîtent généralement dans les prises suisses sans adaptateurs.

Pensez également à demander votre carte européenne d’assurance maladie si vous êtes français. Elle facilitera l’accès aux services de santé. Cette carte vous garantit aussi le l’accès aux infrastructures publiques de soin, sans avoir à être évacué. Plus d’informations.

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.