Suisse : Visiter Zurich – Choses à voir, à faire et à goûter

Je vous emmène faire un tour dans la jolie ville de Zurich que j’ai pu visiter mi-mars. On m’en a toujours dit du bien, donc j’ai décidé d’y aller par moi-même. En un mot : j’ai adoré ! La ville est pleine de surprise : c’est une ville en pleine métamorphose depuis quelques années laissant derrière elle cette image d’une ville arrogante, austère et inaccessible !

Pour y passer un weekend c’est une destination très sympa, surtout si vous souhaitez vous imprégner et vous plonger dans l’atmosphère suisse allemande. En plus, aux beaux jours, on peut se baigner sur les quais de la rivière Limmat et dans le lac avec la vue sur les magnifiques bâtiments et montagnes suisses.

 

ZURICH : QUE VOIR ?

L’Eglise Fraumünster

On a visité l’Eglise Fraumünster, l’un des plus anciens édifices religieux de Zurich. Elle est notamment célèbre pour ses vitraux signés Chagall et Giacometti !

L’entrée coûte 5 CHF soit 4 € environ.
Horaires : du 1 er mars au 31 octobre de 10h à 18h et du 1er novembre au 29 février : de 10h à 17h

 

Visite du Hall de Police – Giacometti

J’ai été bluffé, la visite vaut clairement le coup ! Auguste Giacometti, artiste suisse avant-gardiste à peint la voûte de motifs floraux aux couleurs chaudes et éclatantes. Pour la petite histoire sympa je vous invite à cliquer ici.

 

Comme le chef d’œuvre se trouve dans le hall de police, les horaires sont assez restreints. Vous pouvez vous rendre dans le hall de police du lundi au dimanche de 9h à 11h et de 14h à 16h. Un titre d’identité est à présenter à l’entrée et les photos sont interdites afin de préserver le chef d’œuvre de Giacometti.

 

La Grossmünster

Elle est très impressionnante de l’extérieur, mais plus simple à l’intérieure, comme c’une église protestante ! Remplit d’histoire, l’Eglise fut au XVIème siècle le point de départ de la réforme suisse alémanique. Depuis la tour d’observation Charlemagne, vous pouvez admirer les ville (187 marches à monter avant d’y parvenir !).

 

La Freitag Tower

Elle est située à l’ouest de Zurich, le nouveau quartier branché. C’est une tour construite tout en container dans laquelle se trouvent des vêtements de récup’. Au pied de la Freitag, un jardin hyper sympa où chiller dont je vous parle plus bas !

 

Les musées bien sûr…

<

p style= »text-align: justify; »>Zurich est une ville très portée sur l’art. (Même la musique car depuis les années 90 Zurich accueille de grands DJs mondialement reconnus et la street parade).
La ville compte une énormément de musées. De l’art moderne au classique en passant par l’histoire de la Suisse vous avez l’embarras du choix. Il y a même le Musée du Football mondial de la FIFA pour les amoureux du foot. Vous avez aussi le pavillon Le Corbusier, designé par le célèbre architecte/urbaniste suisse. Malheureusement il était fermé pour rénovation mais réouvre en mai. Je vous invite à vous rendre sur le site de l’office de tourisme de Zurich et vous trouverez votre bonheur !

En été, d’après mon étude sur le site de l’office, je pense que le jardin botanique et le City garden avec les plantes tropicales doivent être très sympas à faire !

 

Faire un parcours d’art en plein air !

Vous pouvez vous cultiver en plein air. Au total vous avez plus de 1 300 œuvres d’art dans l’espace public ! Par exemple, vous avez l’œuvre Eurêka de Jean Tinguely sur les rives du lac ou encore le Hall de Giacometti dont je parlais plus haut, l’ange Protecteur de Niki de Saint Phalle dans la gare centrale.

 

Je clos cette première section en vous apportant une info capitale !! On peut faire tout cela sans bouteille d’eau ! La ville compte 1200 fontaines, toutes offrant de l’eau potable, trop stylé Zurich 😉

 

 

ZURICH : QUE FAIRE – RETOUR SUR LES QUARTIERS

J’ai beaucoup aimé la vieille ville, mais particulièrement apprécié les nouveaux quartiers : zurich ouest et Langstrasse. Revenons d’abord sur la vieille ville…

 

 

VISITER LA VIEILLE VILLE : NIEDERDORF, LINDENHOF, BAHNHOFSTRASSE

<

p style= »text-align: justify; »>Vous pouvez vous balader à pied dans la vieille ville au sein du quartier Niederdorf dans lequel se trouvent beaucoup de bars et cafés sympas dont les enseignes à cannabis ! On est passé devant un coffee shop à cannabis (légalisé) qui faisait des empanada maison. Je n’ai pas testé car je ne fume pas mais vous pouvez tranquillement vous installer en terrasse ou à l’intérieur et fumer un petit joint 😀
Pour les intéressés, c’est au Zähringerstrasse 13, 8001 Zürich, Suisse. De 12h a 20h tous les jours, fermé le dimanche.

Vous avez aussi un bar, le Kontiki Coffeeshop & Bar, ouvert tous les jours, relié et accolé au Züri bar, dans lequel on s’est rendu pour manger et déguster des vins italiens ! Ambiance typique italienne assurée avec tous les italiens dans le bar.

 

Côté café, j’ai beaucoup aimé le Äss-Bar pour prendre un café à emporter (je vous en parle plus bas dans mes adresses). Côté restaurant, j’ai apprécié l’ambiance au Rheinfelder Bierhalle où l’on regarde le ski alpin à la télé et dans lequel on peut manger des spécialités locales comme la saucisse de veau : le bratwurst, röstis, émincé de veau. J’ai listé mes adresses plus bas dans l’article si vous voulez en savoir plus !

On a aussi profité pour faire les boutiques de chocolat de chez Max chocolatier (Schlüsselgasse 12, 8001 Zürich, du mardi au samedi) et ramener des leckerlis, des petits gâteaux proches du pain d’épices, à base de miel, de fruits confits et d’amandes de chez Läckerli.

 

Vous l’aurez compris, la vieille ville est pleine de surprise, d’autant plus que l’architecture est charmante : colorée et à colombage. On a adoré se perdre dans les ruelles, prendre le Polybahn (funiculaire) pour aller à Polytechnique depuis laquelle on a une vue splendide sur la ville ! Se rendre à la magnifique école de musique de Zurich…

 

Un autre quartier sympa de la vieille ville : Lindenhof et sa colline pour apercevoir Zurich de plus haut et la Grossmünster.

Aux alentours de Lindenhof, vous pouvez d’ailleurs flâner sur la Bahnhofstrasse. Il y a 150 se trouvaient les fossés des remparts, aujourd’hui c’est l’une des avenue la plus célèbre au monde avec ses grands magasins, boutiques et joailliers. Et plus on se rapproche vers le lac de Zurich, plus les boutiques deviennent exclusives !

 

VISITER L’OUEST DE LA VILLE : ZURICH WEST, LANGSTRASSE

J’ai beaucoup aimé Zurich pour son côté très branché. D’ailleurs les suisses la surnomme apparemment le Brooklyn zurichois.

L’ouest de la ville était autrefois le repère des ouvriers, une zone industrielle où ils fabriquaient les bateaux et assemblaient les moteurs. Aujourd’hui l’art envahit l’espace public. C’est ici que se trouve la Freitag Tower et le jardin, le Frau Gerolds Garten, un jardin réaménagé en un complexe citadin, avec un espace potager, des restaurants où déguster quelques spécialités qui changent au fil des saisons, dont la fameuse bratwurst, des bars et un rooftop avec vue sur les trains de la gare. Ça ouvre en avril !

 

Un peu plus loin à quelques pas on trouve les arches du viaduc. Il y a de nombreuses boutiques de mode locale, de design et des concept stores.

 

Et tout près le Viadukt market (Limmatstrasse 231) pour se régaler les papilles. Vous trouverez plein de bons produits frais.

Au nord-ouest vous avez aussi le quartier de Langstrasse, QG de la nuit zurichoise, autrefois appelé le “Red Light”, haut lieu de la prostitution. Il y a d’ailleurs un bar branché kitch très sympa : le Olé Olé bar, ancienne maison close !  Je vous en dis plus dans ma section adresses  plus bas..

 

VISITER ZURICH D’EN HAUT : LE SOMMET UETLIBERG

Si l’on veut prendre un peu de hauteur pour comtempler Zurich, je vous conseille le point de vue sur le sommet Uetliberg (869m) depuis lequel on a une vue panoramique sur la ville, le lac et les alpes en toile de fond ! Ici vous pourrez même encore aller plus haut que le sommet en allant jusqu’au sommet d’une tour d’observation. Attention pour ceux qui ont le vertige !

Depuis la gare, vous avez le train S10 qui s’y rend (indication dans le panneau du hall central – 20min pour y aller et 10min pour monter au sommet) avec de trains toutes les 30 minutes. Apres libre à vous de faire des randonnées !

J’ai oublié mon appareil photo là où je suis, bientôt je les mets sur le blog ! 🙂

 

 

VISITER ZURICH DEPUIS LE LAC

On peut faire des croisières sur le lac pour admirer les alentours. Nous ne l’avons pas fait mais ça à l’air très sympa pour prendre un bon bol d’air frais. Départ : ZSG Rundfahrten Bürkliplatz. Si vous avez la zurich card dont je parle plus bas dans ma section infos pratiques, le prix est apparemment dérisoire.

 

 

ZURICH : UNE VILLE OU L’ON CHILL

J’ai adoré me balader, flâner dans Zurich mais ce que j’ai préféré par-dessus tout c’est faire du vélo et pouvoir longer les bords du lac en pédalant. On a fait une partie de la rive de Zurich. C’est très sympa et c’est notamment ici qu’on a pu admirer l’œuvre de Jean Tinguley et voir le pavillon Le Corbusier. On en a profité aussi pour pique-niquer et goûter à quelques spécialités suisses achetées au supermarché (plus d’infos dans mon  autre article) et boire des bières au litchi et le fameux rivella : une boisson pétillante faite à base de serum de lait ! Je vous conseille de goûter 😉 Vous verrez !

 

La location de vélo Züri Rollt est gratuite de 9h à 21h30. Vous n’avez qu’à donner votre carte d’identité et 20 CHF de caution que vous récupérez lorsque vous rendez le vélo. C’est en fait un programme d’intégration professionnelle de l’AOZ.

Pour louer les vélos, il faut que vous alliez jusqu’au restaurant végétarien Hiltl Sihlpost près de la gare routière.  Juste devant vous, vous allez voir un escalier qui descend et qui mène à la location (nous on avait pas trop les yeux en face des trous sur cette grande place ! J’espère que vous trouverez plus facilement !). Aux beaux jours vous avez des camions répartis dans les 4 coins de la ville qui vous permettent de louer les vélos !

Conseil : y aller à l’heure d’ouverture pour être certains d’en avoir

 

 

ZURICH : MES ADRESSES

Café

Miyoko : pour une ambiance manga assurée !

J’ai adoré ce magnifique café manga, le personnel est adorable et les gâteaux fantastiques ; si vous êtes fan de l’univers de Miyazaki, à ne pas manquer 😊

Beckenhofstrasse 7, 8006 Zürich – Ouvert du mercredi au dimanche

VICAFE : pour boire des cafés à emporter

A Zurich vous avez la chaîne d’expresso bar : viCAFE. Moins cher que les autres, la chaîne sert de très bons cafés un peu partout dans la ville à emporter ; Un expresso 3, 50 CHF soit 3 €.

A savoir : les cafés ne sont pas « expresso » mais plus long. C’est le café de base en suisse ; On le sert avec une crème à café.

 

Äss-Bar : pour boire des cafés a emporter dans une ambiance anti gaspillage. Sont rassemblés les invendus de boulangeries du jour précédent à prix cassés. On peut aussi faire son long café à emporter pour 3 CHF soit 2, 60 € le café. Ce sont les cafés les moins cher de la ville.

Stüssihofstatt 6, fermé le dimanche

Kontiki Coffeeshop : pour fumer du « canabis ». Je vous en parle plus haut dans mon article justement.

Niederdorfstrasse 24, ouvert tous les jours

Stand Brezelkönig : pour les amoureux des bretzels.

Situé devant le magasin Globus en centre ville (ce sont les galeries Lafayettes suisses on dira!). J’avais pris un gros bretzel avec du fromage à raclette à 2,70 CHF soit un peu plus de 2 €.

 

BAR

Züri Bar : pour s’imprégner du multiculturalisme suisse on passe chez les italiens, avec ce joli bar à vin de quartier où parler italien reste essentiel !

Niederdorfstrasse 24, 8001 tous les jours sauf simanche

Olé Olé : Pour boire un verre dans une ancienne maison close ! La déco est super originale et la musique super sympa, Langstrasse 138, 8004 Zürich, Suisse

 

 

Restaurants

Rheinfelder Bierhalle : une brasserie pour déguster des plats typiques suisses pas trop chers. Ici c’est une ambiance bistrot. On regarde du ski alpin tout en dégustant des bières et plats sur des tables rustiques, comme la saucisse de veau : le bratwurst, des röstis, l’émincé de veau à la Zurichoise. Les plats étaient bons pour le rapport qualité/prix. Nous avons pris 2 plats bourratifs et 2 bières pour 42 CHF soit 37 €.

Niederdorfstrasse 76, tous les jours

 

Le restau du Gerolds garten : également pour manger suisse allemand (et autre) dans une ambiance bobo. Le restaurant que j’aurai adoré tester, et pas trop cher non plus. Malheureusement nos horaires n’ont pas concordé. Ça avait l’air très bon et pas excessif !

Désolée mais je n’ai pas de restaurant de fondue, mon copain étant suisse c’était inconcevable pour lui d’aller manger une fondue au restaurant, ce plat se mangeant plutôt entre amis chez quelqu’un !

 

ZURICH : SE LOGER

Si vous décidez d’aller à l’hôtel, Booking vous permettra d’avoir des tarifs plus avantageux. Pour 2 nuits on a réservé un hôtel-appartement appartenant à la chaîne Swiss Star. Le rapport qualité/prix/emplacement était vraiment excellent : une grande chambre calme et lumineuse, un lit confortable et une salle de bain très correcte. Au total on a payé 150 CHF soit 132 €, un peu plus de 60 € par nuit. Pas du tout excessif !

Si vous souhaitez payer un peu moins cher, je vous conseille de regarder les Airbnb avec une chambre privée ou encore faire du couchsurfing.

 

ZURICH : INFOS PRATIQUES

La Zurich Card, le couteau suisse made in Zurich.
Proposée à partir de 27 CHF soit 24 €, la Zurich Card vous permettra de faire des économies. Les transports sont gratuits, les entrées aux musées et attractions sont soit gratuites soit réduites. C’est une option très intéressante surtout si vous êtes férus d’art et que vous comptez vous déplacer en transport en commun. Plus d’info par ici

24h – 27 CHF soit 24 €
72h – 53 CHF soit 47 €

 

 

Comment se rendre à Zurich ?

En train avec le Tgv Lyria (associé à la SNCF… y’a le 50% suisse donc ne vous inquiétez pas ils sont à l’heure et impeccable dans le service !)

En avion – Plusieurs compagnies desservent l’aéroport Zurich, mais sachez que vous pouvez aussi atterrir à Bâle.

D’ailleurs, depuis les 4 aéroports de Corse Easyjet propose d’avril à fin octobre des vols jusqu’à Bâle. Des cars se rendent ensuite à Zurich régulièrement (1h de trajet). C’est comme si on faisait un Ajaccio-Londres ! Voici le lien pour les cars depuis l’aéroport de Bâle.

Mon article touche à sa fin, et j’aimerais vraiment vous donner l’envie d’aller en Suisse car c’est un pays qui vaut vraiment le coup. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur un voyage en suisse sans se ruiner, je vous invite à consulter cet article-ci.

 

Retrouvez ma chronique TV sur Zurich sur France 3 Corse Viastella !

No Comments Yet

Et c'est ici pour commenter !

non Aenean ut Donec elit. odio efficitur. leo